Chauffeur de taxi et VTC : comment se protéger en temps de pandémie ?

Quand on est un professionnel du déplacement de personnes quel que soit le statut choisi, c’est-à-dire que l’on soit chauffeur de taxi ou Véhicule de Transport avec Chauffeur (VTC), la question de la sécurité en temps de pandémie depuis l’arrivée de la Covid-19 pose question. Déjà la sécurité physique n’est pas toujours facile à établir, alors le fait que vienne en plus s’y greffer la sécurité sanitaire n’est pas de mesure à rassurer quant à la pratique de son métier au quotidien. Sauf si on trouve des solutions pour pouvoir pallier les risques du quotidien.

Équiper son véhicule d’une paroi de protection

Que vous ayez le statut de taxi ou de VTC, votre automobile est le lieu de travail dans lequel vous allez être amené(e) à passer le plus clair de votre temps et dans lequel vous allez recevoir de nombreuses personnes de l’extérieur avec qui vous allez cohabiter dans l’habitacle le temps d’un trajet. Pendant tout le temps de celui-ci, il faut que vous soyez en mesure de conduire confortablement tout en vous sentant protégé par rapport aux personnes qui vont prendre place à l’arrière de votre véhicule. La meilleure solution pour cela, aussi bien au niveau de la sécurité physique qu’au niveau de la sécurité sanitaire, rien ne vaut une vitre en polycarbonate pour voiture comme ce modèle proposé par Iplast.

Un tel dispositif incassable et résistant au feu vous protégera des chocs et créera aussi en regard du virus de la Covid une cloison protectrice supplémentaire par rapport aux passagers.

Les autres précautions par rapport au virus de la Covid-19

Bien évidemment, vous êtes au courant des dispositions prises par le gouvernement en ce qui concerne le fait de vous prémunir de la contraction du virus en vous autorisant à refuser un passager qui ne porterait pas de masque ou encore de refuser un passager qui aurait des symptômes apparents d’une infection à la Covid.

Il n’y a plus non plus désormais de courses comme auparavant où le nombre de personnes était tel que vous deviez accepter quelqu’un à l’avant à vos côtés, mais voyons quelques trucs et astuces élémentaires pour vous protéger en complément de la paroi de séparation pour voiture comme celle que nous vous avons présentée au-dessus.

En complément du port du masque pour vous et le ou les passagers que vous recevez dans votre taxi est à faire respecter et les gestes élémentaires que vous avez probablement d’ores et déjà pris l’habitude d’effectuer sont très importants. Nous pensons ici au fait d’aérer le véhicule en permanence ou presque mais aussi de le désinfecter régulièrement. Si les préconisations sont de une fois par jour minimum, il y a de petites opérations qui peuvent être réalisées ponctuellement en complément et qui rassureront en plus votre clientèle, jouant un rôle commercial par la même occasion.

Vous nettoyer très fréquemment les mains avec du gel hydroalcoolique vous permettra aussi de ne pas contaminer les différentes parties principales de l’habitacle où vous allez évoluer toute la journée. Demander aux clients de se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique sera aussi un bon moyen de limiter l’infection du véhicule en cas de porteurs asymptomatiques du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *